Hommage à nos bienfaiteurS

Hommage à Gabrielle Gin

Legs

Testatrice de notre Association, Gabrielle Gin aura marqué les esprits de ceux qui l’ont rencontré par sa force de caractère et sa soif d’indépendance, jusqu’au bout. Très attachée à sa maison familiale du Pas de Calais qu’elle a léguée aux Petits Frères des Pauvres, elle comptait sur notre Association pour valoriser son patrimoine. Nous saluons son geste.

Date du bienfait

2021

Nature du Bienfait

Don de titres, Don en nature, Legs

TYPE D’ACTION

Accompagnement, Ventes solidaires

Localisation

Le Portel

Période de vie

1925-2021

lieu de naissance

Le Portel

STATUT

Testateur

profession

Notariat

Vous avez aimé cet hommage, déposez une fleur.

4

Partager cet hommage

Gabrielle Gin, c’est l’histoire d’un petit bout de femme déterminée et curieuse qui n’a jamais perdu son optimisme. Née le 18 février 1925 à Le Portel, dans le Pas de Calais, elle a 18 ans lorsqu’en 1943, la 2e guerre mondiale éclate. Elle reste marquée par sa fuite de la ville de Le Portel (62), en pleine nuit, alors qu’elle doit tout quitter avec sa famille lorsque la ville est bombardée. Tous embarqués à bord d’un chalutier, ils arrivent jusqu’au port de Lorient (56), également attaqué par les Allemands. Heureusement, toute la famille finit par trouver refuge chez des religieuses non loin de là, à Locmiquélic (56).

À la fin de la guerre, Gabrielle et sa famille retournent dans leur Pas de Calais natal.

Plus tard, Gabrielle entame une carrière dans le notariat. Un métier qui la passionne véritablement et lui permet de se plonger dans des dossiers parfois complexes.

À 31 ans, en 1956, elle emménage dans la grande maison familiale à Le Portel à deux pas de la mer qu’elle n’a ensuite plus jamais quitté… Une maison qu’elle aimait particulièrement, riche de souvenirs et de moments heureux. Elle expliquait d’ailleurs apprécier « être dans ses souvenirs, quand tout le monde était là ».

Delphine, son auxiliaire de vie qui a été présente jusqu’à son dernier souffle, détaille : « sa maison c’était sa vie, il fallait toujours que ça soit impeccable. Elle ne jetait rien ! ».

Si Gabrielle a bien eu quelques aventures sentimentales, elle met sa vie entre parenthèses pour s’occuper de sa mère malade et l’héberger dans sa grande maison.

Femme indépendante et de fort caractère, Gabrielle endosse toutes les responsabilités sans rechigner.

Une vie de voyages

Une fois sa retraite prise, Gabrielle profite enfin davantage de la vie. Avide de découvertes et très curieuse, elle parcourt le monde avec un petit groupe de voyageurs de la ville de Wimereux (62). Ils eurent notamment la chance de visiter l’Inde du Nord, la Thaïlande, l’Indonésie, Bali, Washington ou encore de faire une croisière au départ de Venise.

Ces dernières années, Gabrielle Gin ne voyageait plus mais disait « vivre un peu à la bohème », libre de ses horaires.

Les Petits Frères des Pauvres, un soutien inestimable

En 2005, Gabrielle contacte pour la première fois les Petits Frères des Pauvres. Elle souhaitait, avec son frère René, prêtre à Calais, nous faire part de leur projet de legs en faveur de notre Association qui vient en aide aux personnes âgées isolées. Elle savait pouvoir compter sur la prévenance et l’expertise de nos équipes qui s’attachent à respecter les biens et à les valoriser mais aussi à conserver les souvenirs intimes (lettres, photos…).

En 2014, aidés par leur ami notaire, René et Gabrielle décident tous deux de faire un legs universel en faveur de l’autre et désignent les Petits Frères des Pauvres comme légataire universel en cas de prédécès du frère ou de la sœur. Pour leurs assurances-vie, ils choisissent de nommer directement l’Association Petits Frères des Pauvres comme bénéficiaire. Le 12 août 2016, au décès de René, grâce aux précautions prises ensemble chez le notaire, Gabrielle hérite de son frère et peut ainsi rester vivre dans sa maison. Les Petits Frères des Pauvres deviennent alors bénéficiaires de l’assurance-vie de René.

Souffrant elle-même de solitude, Gabrielle est particulièrement sensible à cette cause. Heureusement, elle peut compter sur la présence hebdomadaire de son auxiliaire de vie Delphine et sur le pôle relations testateurs des Petits Frères des Pauvres qui prend régulièrement de ses nouvelles. « Je venais une fois par semaine mais on s’appelait régulièrement. Je me suis beaucoup attachée à elle », se souvient Delphine.

Le 19 novembre 2021, à Boulogne-sur-Mer, Gabrielle décède à l’âge de 96 ans. Les Petits Frères des Pauvres lui ont rendu un dernier hommage à ses obsèques au Portel. Conformément à la demande exprimée dans leur testament, nous nous sommes engagés à fleurir deux fois par an et entretenir leur concession familiale pendant au moins dix ans.

Gabrielle a laissé à notre Association un patrimoine immense : des avoirs bancaires, de nombreux bijoux (essentiellement de beaux bijoux marins traditionnels de Boulogne-sur-Mer), sa maison et son mobilier. Ces biens ont été expertisés puis valorisés lors de notre grande vente solidaire à Lille en octobre 2023. Les liquidités et assurances-vie participent à nos actions de lutte contre l’isolement.

 

 

Partager cet hommage

Rechercher un hommage

Filtrer les hommages

Vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aussi, déposez un hommage !

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vivamus vehicula facilisis pulvinar. Nunc tincidunt imperdiet ornare. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. In mattis feugiat leo, ut dignissim metus imperdiet vitae. Quisque in nisi tincidunt, maximus sem at, viverra metus. Aliquam tempor volutpat interdum. Nam libero nunc, molestie in ultricies vitae, condimentum rutrum urna. Etiam at mattis justo. Mauris accumsan ligula sed est convallis, nec finibus nunc tincidunt.