Hommage à nos bienfaiteurs

Hommage à Marcel Bô

Château de Jully

Né en 1892 à La Seyne-sur-Mer (83), Marcel Bô est l’un des grands patrons qui aura marqué l’histoire de l’industrie française. Mais outre sa carrière prestigieuse, Marcel Bô est aussi un homme de cœur. Grâce à sa donation, de nombreux aînés isolés peuvent partir en vacances chaque année. Hommage à cet homme généreux.

Date du bienfait

1960

Nature du Bienfait

Donation

TYPE D’ACTION

Hébergement, Vacances

Localisation

Jully-lès-Buxy (71)

Période de vie

1892 – 1968

lieu de naissance

Paris

STATUT

Donateur

profession

Directeur général d’usine

Vous avez aimé cet hommage, déposez une fleur.

54

Partager cet hommage

Polytechnicien, ingénieur du corps des Poudres, fondateur de la Société Rhodiacéta puis directeur général des Usines Rhône-Poulenc. Une carrière prestigieuse, c’est ce que vous avez peut-être retenu de Marcel Bô. 

Pourtant ceux qui l’ont connu disaient de lui qu’il était bien sûr un « grand patron », mais surtout un « chef humain et bienveillant ». S’il devient vite un homme d’affaires occupé et très demandé, Marcel Bô n’en n’oublie pour autant pas ses valeurs humaines

Il se préoccupe des autres, plus particulièrement du sort des plus âgés. « Il s’intéressa continuellement au sort des ingénieurs âgés en faisant partie du Conseil de la Société de Secours aux Ingénieurs Chimistes », note alors dans une lettre H. Jacquillat, Vice-Président de l’Association E.P.C.I.

Mais surtout, Marcel Bô va faire la connaissance des Petits Frères des Pauvres…

Alors que plusieurs habitations sont à vendre au sein de la commune de Jully-lès-Buxy (71), qu’il connait bien, le philanthrope décide d’acheter au début des années 1950, le château de la commune. Cette magnifique demeure construite au 18e siècle, entourée de vignes, est la propriété de la famille Cornudet depuis le 19e siècle. 

Jully : le 7e château du Bonheur

Château de Jully
Le château de Jully, maison de vacances des Petits Frères des Pauvres.

Mais moins de 10 ans plus tard, pensant à ceux qui n’ont pas la chance d’être dans sa situation, Marcel Bô appelle les Petits Frères des Pauvres pour leur demander s’ils n’auraient pas besoin d’un château… Il sait qu’une vaste demeure pourrait être d’une grande utilité à notre Association.

À cette époque, les Petits Frères des Pauvres commençaient déjà à organiser des séjours vacances, notamment au sein du château de Montguichet. Cette proposition tombe à pic !

En 1960, Marcel Bô décide donc d’en faire
la donation à notre Association. Après Montguichet, Achy, La Prée, Villerville (maison détruite en 1962 à la suite d’un affaissement de terrain), Gigny, Le Saumont (revendue récemment), la maison de Jully a été le 7e château du bonheur des Petits Frères des Pauvres

Elle permet d’accueillir des personnes âgées en vacances et pour un hébergement temporaire (en cas de situation de fragilité passagère). « On va de surprise en surprise avec les Petits Frères des Pauvres. L’année dernière, quand je suis parti en séjour à Jully, je vivais encore en hôtel social, j’avais les douches et les toilettes à l’étage. Lorsque je suis arrivé à Jully, je me suis dit « Mon Dieu, c’est un 5 étoiles pour moi ! C’est le grand rêve ! ». Moi qui ne mangeais que des plats réchauffés, on nous a servi au premier repas un bœuf bourguignon, alors là… c’était le bonheur ! », précise Jean-Marc, 58 ans, suivi par l’équipe d’accompagnement au logement de Paris Simplon (18e) et en vacances au Château de Jully.

Quant à Marcel Bô, il décède à 76 ans le 13 août 1968 à son domicile parisien et repose à Jully-lès-Buxy où il est inhumé

Lorsque je suis arrivé à Jully, je me suis dit « Mon Dieu, c’est un 5 étoiles pour moi ! C’est le grand rêve ! »

Jean-Marc, personne âgée accompagnée.

Partager cet hommage

Rechercher un hommage

Filtrer les hommages

Vos commentaires

2 réponses à “Hommage à Marcel Bô”

  1. loriginal dit :

    Très touchant ce témoignage de Jean Marc, PA bénéficiaire d’un séjour dans ce château de JULLY légué aux PF…
    Ce bienfaiteur et donateur avait un grand coeur malgré son haut rang dans la société…Parfois ces personnes qui vivent dans le monde des affaires et du capital, ne se soucient guère des petits et de la misère dont ils sont loin d’imaginer l’ampleur.
    Lui… non ! Et tout va dans le sens de l’étonnement…On le découvre avec un coeur grand comme ça !
    On n’honorera jamais assez sa mémoire en ayant de la reconnaissance sans nous lasser de lui rendre hommage.
    Merci pour nos PA Mr Marcel Bô.

    JMB

  2. Fanny dit :

    J’espère de tout COEUR que en ce jour 2021 , encore des personne HUMAINES EXISTE ENCORE . N’oublions pas d’où nous venons et pourquoi la TERRE est là. Pour toutes cette HUMANITEE ;

    LE RESPECT NE S’APPRENT PAS .
    Etre égoïstes OUI

    Le jour je pourrais donner ,JE LE FERRAIS AVEC TOUT MON COEUR, MERCI à CES PERSONNES POUR TOUT CE QUE VOUS FAITES POUR NOS ANCIEN , LAISSSONS LEURS LE DROITS DE FINIR AVEC DU BONHEUR. Fanny

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aussi, déposez un hommage !

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vivamus vehicula facilisis pulvinar. Nunc tincidunt imperdiet ornare. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. In mattis feugiat leo, ut dignissim metus imperdiet vitae. Quisque in nisi tincidunt, maximus sem at, viverra metus. Aliquam tempor volutpat interdum. Nam libero nunc, molestie in ultricies vitae, condimentum rutrum urna. Etiam at mattis justo. Mauris accumsan ligula sed est convallis, nec finibus nunc tincidunt.